• Infolettre du 21 février 2020

Embrasser l’évolution technologique ensemble

Cathy Brazeau
Directrice du développement pédagogique

En janvier dernier, les jeunes visiteurs ont été éblouis par Illumi, un parcours haut en couleur suscitant exclamations, rires ainsi que… d’innombrables photos. Au même moment, des adultes « scotchés » à leur cellulaire partageaient distraitement la joie des enfants. Une scène familière, n’est-ce pas?

Que ce soit à l’école ou à la maison, les adultes jouent « un rôle clé afin d’amener les jeunes à développer un esprit critique, à se questionner et à réfléchir face à leur utilisation du numérique au quotidien » (Bricault, 2019). Ne devrions-nous pas leur donner l’exemple? Ce n’est pas si simple.

En regard des points de vue qui diffèrent, de la désinformation, des craintes et des menaces reliées au Web, nous adoptons une posture défensive, alors qu’il vaudrait mieux « s’affranchir de la peur, de l’incompréhension, des mécanismes de généralisation et des préjugés défavorables par rapport aux jeunes » pour assumer pleinement notre rôle auprès d’eux (Paradis et Petit, 2019).

Pour rendre ces derniers autonomes et aptes à « embrasser l’évolution technologique » (Miller, 2019), nous devons travailler ensemble à trouver des solutions créatives et innovantes qui répondront aux besoins de tous, et ce, en éduquant au lieu d’interdire.

Dans cette optique de coéducation, nous partageons avec vous quelques moyens susceptibles d’aider les familles.

Communication

  • Avoir un dialogue ouvert et constructif
  • S’intéresser à ce que votre enfant fait en ligne et faire preuve de bienveillance
  • Échanger au sujet de ses préoccupations et de ses perceptions
  • Utiliser les outils numériques (Pluriportail, Studyo, Didacti, etc.)

Encadrement

  • Établir des règles (repas, activités, filtres)
  • Équilibrer le temps consacré aux activités physiques, aux écrans et au repos
  • Aider votre enfant à devenir un utilisateur avisé (astuces, conseils)
  • Adhérer à la vision et aux règles de l’école

Dans le déploiement du numérique à Sainte-Anne, lequel est étroitement lié à notre vision pédagogique, nous avons été proactifs quant aux moyens d’accompagnement à instaurer. Voici ceux qui existent déjà.

Activités de prévention (titulariat, conférences)

  • Présentation sur la cyberintimidation (1re sec.)
  • Atelier sur les dépendances (1re sec.)
  • La face cachée des écrans (2e sec.)
  • La cybersexualité (3e sec.)
  • Bilan de mi-année – réflexion sur le temps d’écran abusif (3e sec.)

Activités pour remplacer les écrans (activités culturelles et sportives, jeux de société)

Heures de restriction et jeux vidéo interdits

Contrat d’utilisation des portables et code de vie (obligations et responsabilités)

Conseiller technopédagogique et formations pour soutenir l’enseignement et l’apprentissage

Les résultats des travaux du comité stress et anxiété, les idées qui nous ont été proposées et les publications récentes sur le sujet nous ont incités à réexaminer les moyens actuels afin de nous assurer du maintien de l’équilibre entre l’utilisation pédagogique des outils numériques et l’utilisation personnelle qu’en font les élèves.

Voici les moyens issus de notre réflexion, dont certains ont été mis en place récemment.

  • Resserrement des règles de la classe
  • 1er cycle
    • Interdiction d’utiliser des cellulaires et des montres intelligentes en classe, à l’étage des classes, à la salle de séjour et à la cafétéria
    • Midis sans ordis et locaux zéro techno
  • 2e cycle
    • Conférence sur l’« autodéfense numérique »
  • Suggestions de lectures, de vidéos et de webinaires dans les messages de la semaine
  • Conférence sur l’utilisation adéquate d’Internet chez les jeunes (enseignants/parents)
  • Amélioration de la concertation entre les intervenants
  • Appropriation du cadre de référence ministériel et planification d’activités pédagogiques intégrant la compétence numérique (MÉES, 2019)

Nous poursuivrons nos échanges avec les membres de notre communauté pour faire émerger d’autres solutions, car, tout comme Paradis et Petit (2019), nous croyons que « l’intégration du numérique à l’école et la réalité familiale sont fondamentalement liées » et qu’il faut « (re)connaître l’interdépendance entre ces deux sphères (…) afin qu’elles soient comprises comme deux axes essentiels d’une éducation à la citoyenneté à l’ère du numérique ».

 

Références

Bricault, M. (2019, décembre). « Éduquer à une utilisation éthique du numérique en favorisant un dialogue constructif avec les jeunes ». École branchée.com, vol. 22 (2), 21-25.

Dionne, S. (2019, hiver). « Vers une relation parent-enfant harmonieuse dans un monde d’écrans ». École branchée.com. Coéduquer à l’ère du numérique, vol. 22 (hors série), 20-21.

Labelle, A. (2019, 29 février). « Doit-on craindre les écrans? ». Radio-Canada Info. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1511738/exposition-ecrans-lumiere-bleue-jeunes-enfants?fromApp=appInfoIos&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage

Miller, A. (2019, hiver). « Le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. Qu’est-ce que ça change dans la classe de mon enfant? ». École branchée.com. Coéduquer à l’ère du numérique, vol. 22 (hors série), 8-9.

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (2019, 25 avril). Cadre de référence de la compétence numérique. http://www.education.gouv.qc.ca/dossiers-thematiques/plan-daction-numerique/cadre-de-reference/

Morasse, M.-È. (2019, 20 mai). « L’“autodéfense numérique” s’amène à l’école ». La Presse. https://www.lapresse.ca/actualites/education/201905/19/01-5226764-l-autodefense-numerique-samene-a-lecole.php 

Paradis, M. et Petit, B. (2019, hiver). « Génération connectée : dialogue entre l’école et la maison ». École branchée.com. Coéduquer à l’ère du numérique, vol. 22 (hors série), 10-13.

Pelchat, M. (2019, hiver). « Des pistes pour relever le défi de l’accompagnement parental ». École branchée.com. Coéduquer à l’ère du numérique, vol. 22 (hors série), 3-7.